COCOPASVIDE / La boîte à idée Covid-19 No2

Il n’y pas que des nouvelles anxiogènes autour du Coronavirus. Il y a aussi, un peu partout sur la planète, des nouvelles rassurantes et des idées qui peuvent, éventuellement, profiter à la collectivité. Avec notre nouvelle rubrique « COCOPASVIDE », nous démarrons une veille des bonnes idées qui pourraient, éventuellement, servir à notre industrie touristique et le pays en général.

République Dominicaine : Un plan de couverture santé temporaire et gratuit offert aux touristes


Il n’est plus nécessaire de fournir un test Covid-19 négatif à l’arrivée en République Dominicaine. À la place, les aéroports et autres points d'entrée effectueront un contrôle de la température sur tous les passagers à l'arrivée et un alcootest supplémentaire sur 3 à 15 % des arrivants.

Tous les touristes internationaux arrivant sur des vols commerciaux et séjournant à l'hôtel bénéficieront également d'un plan de couverture santé temporaire et gratuit qui prévoit une couverture des urgences en cas d'infection ou d'exposition au COVID-19 pendant leur séjour dans le pays. La couverture santé n'est disponible que pour les personnes se rendant dans le pays par avion et séjournant à l'hôtel.


Tous les voyageurs (étrangers et dominicains) qui entrent ou quittent la République dominicaine doivent également remplir le formulaire électronique d'entrée et de sortie, qui combine la déclaration sous serment sur la santé du voyageur, la déclaration douanière et les formulaires d'embarquement/débarquement internationaux. Les passagers devront remplir un formulaire à l'arrivée et un autre au départ et le système générera deux codes QR. Jusqu'au 30 avril, les autorités dominicaines accepteront à la fois les formulaires physiques et le nouveau système numérique. À partir du 1er mai, l'utilisation des formulaires numériques sera obligatoire.


Pendant leur séjour sur l'île, les visiteurs devront respecter le couvre-feu, du lundi au vendredi de 21 h à 5 h et de 19 h à 5 h le week-end pour toute activité en dehors de leur hôtel, ainsi que respecter les règles de distanciation sociale et porter un masque facial. Notez que les restaurants fonctionnent actuellement à 60 % de leur capacité, tandis que les bars et les clubs restent fermés. Les plages publiques restent ouvertes.

Kalahari Resort (Wisconsin) introduit un « Wellness Concierge »


L'industrie touristique de l'État de Winconsin, dont le chiffre d'affaires s'élève à 22,2 milliards de dollars, a comme partout subi les effets de la pandémie. Mais l'esprit d'entreprise a permis d'atténuer certains des impacts négatifs.
Le Kalahari Resort, par exemple, a installé de nombreuses stations de désinfection des mains, a ajouté un processus automatique de paiement express pour minimiser les contacts, a encouragé les paiements sans espèces dans tout le complexe et a créé un poste de « Wellness Concierge » (concierge du bien-être) pour communiquer les initiatives de sécurité et surveiller les nouvelles normes sanitaires.

Au Cook Shanty de Paul Bunyan ses beignets au babeurre mondialement connus sont désormais également expédiés aux clients qui y ont séjourné…