samedi, décembre 10, 2022
No menu items!
Domain de Grand Baie
AccueilOCEAN INDIEN37e Festival Kreol Seychelles 2022 : Un mois de célébration de la...

37e Festival Kreol Seychelles 2022 : Un mois de célébration de la culture créole des Seychelles 

Chaque année les Seychelles célèbrent les traditions créoles qui demeurent très ancrées dans la population. Une occasion de grandes fêtes qui ravissent les touristes. La 37ème édition du Festival Kreol Seychelles s'est clôturée le mois dernier soit après presque un mois de festivités. Et une fois encore le festival a permis d’assister à une série d'événements hauts en couleur et d’attirer des vacanciers du monde entier, d’Europe mais aussi d’Asie.

C’est sans doute le long de la grande plage de Beau Vallon où s’est déroulée les fêtes les plus intenses mêlant familles et visiteurs étrangers. La traditionnelle journée ‘Dimans kreol Bonlanmer ‘ (que l’on peut traduire Dimanche les créoles à la mer) l’un des événements les plus attendus chaque année a fait le plein du public. Aux plaisirs de la baignade et des jeux de plage traditionnels (roues, dominos, bataille d’oreillers) s’ajoutent peu à peu le son des orchestres et les fumées s’échappant des échoppes culinaires proposant des spécialités typiquement locales : poissons grillés, saucisses, poulets, achards aux légumes, sauces piments …Les noix de coco ont fait le délice des touristes. 

En début d’après-midi, la fête commence réellement, place à la musique ! Sur un immense podium les célébrités locales dont Patrick Victor se succèdent entraînant peu à peu le public dans l’ambiance festive. Spectacles et danses se poursuivent tard dans la soirée, avec en clôture un fascinant spectacle du moutya, danse traditionnelle héritée des esclaves et qui est depuis 2021 inscrite au patrimoine immatériel de l’UNESCO. Non loin de la scène, des feux de camp sont dressés et allumés pour chauffer et à tendre les ravannes (une peau de chèvre tendue sur un cercle en bois). Elles claquent et résonnent peu à peu !  Le ton et le rythme sont donnés.

La danse du moutya des Seychelles, héritage dont sont très fiers les Seychelles qui ne manquent jamais chaque année d’organiser ce grand moment de leur Festival Créole, rappelle celle de l’île Maurice ‘le séga’ et d’autres îles de l’océan Indien, membres des Iles Vanille (L’île Maurice, Mayotte, La Réunion, Madagascar, Seychelles et Comores) que l’on retrouve avec des variantes différentes.

Toute la population y participe notamment à travers un défilé mettant en valeur la créativité d’artistes et d’artisans de l’archipel. Autre soirée marquante et la aussi très attendue, le Bal Bobes, dernier événement au programme du festival, en référence aux temps anciens où dépourvus d’électricité, les Seychellois, les Mauriciens, utilisaient une mèche trempée dans du pétrole pour éclairer la salle de fête. Tradition toujours et rappel des temps difficiles, vers le coup de minuit la musique et la danse s’arrêtent. Une soupe est servie aux participants, juste pour redonner de la force aux invités avant de poursuivre la fête jusqu’au petit matin, moment où à 6h00, le festival s’achève. A Maurice, même si le Bal Bobes a disparu au fil du temps, la légende vivante du séga, Serge Lebrasse a fait du “Bal Bobes”, un des titres les plus populaires.

Par : Patrice Fleurent et Joey Niclès Modeste

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Coquille Bonheur

Most Popular

Recent Comments