Covid-19 : Le « Passeport Vaccinal » pour contourner la quarantaine

Serait-ce la parade pour permettre aux touristes de voyager à nouveau et de contourner la quarantaine qui a cours dans la plupart des pays ? Hawaï, en tout cas, semble se diriger vers cette option alors qu’en Europe, en France notamment, cette solution divise toujours. Israël, pour sa part, est en avance sur le dossier.

Le « Passeport Vaccinal » ou « Passeport Vert » permettra aux voyageurs continentaux et internationaux de contourner les exigences de quarantaine de 10 jours en place à Hawaï, y compris les tests avant le voyage, s'ils ont été entièrement vaccinés. Cela nécessiterait deux injections pour les vaccins actuellement approuvés produits par Pfizer et Moderna.

En France, rapporte « France Inter » on reconnaît désormais que le passeport vaccinal pour voyager devrait finir par s'imposer en Europe. Des travaux ont déjà commencé à Bruxelles.

« L’Italie, l’Espagne, la Suède, le Danemark, l'Estonie poussent en ce sens. La Grèce et Chypre viennent de signer un accord avec Israël pour que les personnes vaccinées puissent voyager d'un pays à l'autre sans contrainte. » rappelle « France Inter ». Le « Passeport Vaccinal » divise toujours cependant sur son application. « "Dans les aéroports, cela va s’imposer peu à peu, comme les tests PCR aujourd’hui" prédit un diplomate français. "Mais attention", alerte un ministre rattaché au Quai d’Orsay, "aujourd’hui, on ne peut pas dire : 'Mauricette peut aller voyager et boire un coup, et pas vous'. Autrement on prépare des émeutes". Il faut d’abord que tous les Français aient eu la possibilité de se faire vacciner, et ce ne sera donc pas avant l’été. » rappelle France Inter 


L’idée d’un passeport sanitaire, a germé dès les débuts de la vaccination en Israël le 21 décembre. « Ce passeport, muni d'un QR code, établi par le ministère de la Santé, sera disponible en cinq langues - hébreu, arabe, russe, amharique et anglais. Outre le nom, numéro de carte d'identité, numéro de téléphone et mail du détenteur, il fournira de nombreuses informations sanitaires : la date du vaccin et celle de son expiration six mois après la deuxième piqûre, la date de contraction du virus le cas échéant, et le résultat des tests anti-Covid, dans le cas où ils ont été effectués au cours des 48 dernières heures. L'intéressé pourra toutefois refuser l'accès à son dossier médical général géré par sa Caisse maladie. » souligne « Les Echos ».

Il n'y a pas que les gouvernements qui suggèrent des passeports pour les vaccins. Dans quelques semaines, Etihad Airways et Emirates commenceront à utiliser un passeport numérique, développé par l'Association internationale du transport aérien, pour aider les passagers à gérer leurs plans de voyage et fournir aux compagnies aériennes et aux gouvernements des documents attestant qu'ils ont été vaccinés ou testés pour le Covid-19.

L’île Maurice finira-t-elle par considérer cette option ?

#PasseportVert