Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/ilemauricetouris/public_html/index.php:1) in /home/ilemauricetouris/public_html/catalog/controller/startup/session.php on line 25Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/ilemauricetouris/public_html/index.php:1) in /home/ilemauricetouris/public_html/catalog/controller/startup/startup.php on line 99Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/ilemauricetouris/public_html/index.php:1) in /home/ilemauricetouris/public_html/catalog/controller/startup/startup.php on line 157 Questionnaire de Proust…Sébastien Le Blanc, fondateur de MIPS

Questionnaire de Proust…Sébastien Le Blanc, fondateur de MIPS

Sébastien Le Blanc, CEO et fondateur de MIPS (Multiple Internet Payment System,) est une tornade. Ce libre penseur qui a doté l’île Maurice d’un écosystème de paiements digitaux performant pour les entreprises, secoue le cocotier et en fait tomber des fruits qui facilitent la vie. Il se singularise aussi par sa communication loin des codes habituels qui font toujours mouche car souvent mémorables. Nous lui avons soumis le Questionnaire de Proust en sachant très bien, à l’avance, qu’il allait s’en délecter. Voici donc Sébastien Le Blanc dans l’expression d’une partie de ses facettes. Ce n’est pas demain qu’on fera le tour de ce Mauricien hors normes…

Le principal trait de mon caractère ?Je ne peux pas m'empêcher d'inventer des trucs depuis que je suis tout petit. Quand je vois un objet, je ne peux jamais m'empêcher de voir à "quoi il pourrait servir d'autre que ce à quoi il est censé être destiné".

La qualité que je préfère chez un homme ?
L'expression de sa féminité : "Oui, je ressens ! "

La qualité que je préfère chez une femme ?
L'expression de sa masculinité : "Oui je sais ce que je dis !"

Ce que j'apprécie le plus chez mes amis ?
D'en avoir quelques-uns.

Mon principal défaut ?
Je suis perfectionniste… Je déconne. Ça, c'est le genre de défauts qu'on apprend à mettre dans un CV. Je dirai que mes défauts m'ont emmené là où je suis. Du coup, comme je suis satisfait de là où je suis, pourrait-on encore les qualifier de défauts ? Alors je cherche plus profondément et je tombe sur ceci : J'ai une empathie asynchrone et à double vitesse.

Mon occupation préférée ?
Inventer des trucs.

Mon rêve de bonheur ?
Là tu vois, comme on dit à Maurice, "je tâche". Tu m'obliges à faire une introspection que je n'avais pas prévue et qui m'emmène sur une "terra incognita" psychologique. Je m'explique : Je ne peux pas m'empêcher de reformuler ta question en ceci : Quel est le sens de la vie ? Parce que mon plus grand bonheur serait de le trouver ce foutu sens. Beaucoup de mes connaissances ou de mes lectures m'ont donné des pistes, mais aucune ne m'a convaincue pour le moment.

Quel serait mon plus grand malheur ?
Quand je serais "là-haut" d'être déçu de ce que j'aurais fait "en bas"

Ce que je voudrais être ?
Plus le temps passe, moins je me déçois. En fait, cette question m'oblige à remonter loin en arrière. Et oui, si tu me l'avais posée il y a quelques années j'aurais répondu ceci ou cela. Mais là je n'ai qu'un truc qui me vient en tête : "être un bon papa".

Le pays où je désirerais vivre ?
Avec Diane, mon épouse, on a longtemps pensé vivre ailleurs. Nous avons beaucoup voyagé étant étudiant, puis "adultes". Mais tu sais quoi ? Au final. L'île Maurice ce n’est pas si mal ! Nous avons fini par réaliser deux choses qui nous ont poussé à rester dans notre île natale, nous globe trotters que nous étions 1) L'herbe n'est pas plus verte ailleurs, on la fait juste pousser avec nous, là où l'on se trouve. 2) Finalement, tout compte fait, malgré les problèmes indéniables que tout un chacun peut constater dans notre pays. Les conditions générales y sont (jusqu'à présent) pas si mal que cela en regard à "ailleurs".

La couleur que je préfère ?
#2ABBFF

La fleur que j'aime ?
Franciscea (Hier Aujourd'hui demain)

L'oiseau que je préfère ?
Celui du paradis

Mes auteurs favoris en prose ?
Je n'en connais pas qui m'aient marqué, mais je pense joindre cette réponse à celle plus bas.

Mes poètes préférés ?
Richard Francis Burton. Car c'est plus qu'un poète. Il est un extrémiste de la vie.

MIPS pour les nuls :
1. Payment Connecting Worlds, signifiant : la connexion et l'interopérabilité des mondes (souvent technologiques) du marchand
2. Come and play with us.
3. Tout le monde savait que cela était impossible. Et un jour des imbéciles ne le sachant pas sont arrivés et l'ont fait.
4. Nous créons des fonctionnalités gravitant autour de l'acte de paiement.
5. Nous sommes Made in Moris. Nos neurones et leur production sont donc Mauricienne

Mes héros favoris dans la fiction ?
Le Comte de Monte-Cristo (Edmond Dantès). Précisément dans sa version cinématographique incarnée par Gérard Depardieu et bien entendu dans l'œuvre originale de .... Jean Claude Van Dam je pense ?

Mes héroïnes favorites dans la fiction ?
Celles de Colombie… Ahhh zut, je crois avoir mal compris la question. Je reprends : Trinity dans Matrix.


Mes compositeurs préférés ?
De loin Mozart pour tout ce qui instrumental pur. De loin Verdi pour les opéras. De Loin Stromae en ce qui est contemporain.

Mes peintres favoris ?
Difficile à dire car j'ai plutôt des œuvres préférées. Donc je réponds : Géricault car mon œuvre préférée est le radeau de la méduse telle qu'exposée au Louvre "en vrai" avec sa taille imposante. C'est aussi ce qui est raconté dans cette œuvre directement par celle-ci ou dans ce que l'on sait de sa réalisation. Par exemple, si l'on regarde l'œuvre elle-même : Cette vague qui s'apprête à s'abattre sur le radeau et qu'on ne remarque pas au premier coup d'œil à gauche. Cet homme désabusé qui soutient un mourant en contraste avec l'espoir que l'on note dans le "body language" à droite. L'évolution des sentiments évoluant de la gauche vers la droite allant respectivement dans ce sens de lecture, de la mort, la désillusion, le désespoir, l'espoir, l'enthousiasme. Maintenant concernant le détail des chaussettes aux pieds des marins ! Quelle histoire ! Pourquoi des chaussettes aux pieds d'hommes nus ? Ne savait-il pas dessiner les pieds ? Pourtant une analyse aux rayons X a révélé qu'il les avait dessinées avant d'y ajouter les chaussettes !

Mes héros dans la vie réelle ?
Ma femme, Idriss Aberkane, Pierre Rabhi, Dimash Qudaibergen

Mes héroïnes dans l'histoire ?
Je ne suis pas un fin historien. Je ne me sens pas apte à répondre à cette question. Je pourrais banalement répondre Marie Curie, mais franchement je ne connais pas assez l'Histoire pour me prononcer en ayant une réponse qui me satisfasse.

Mon héroïne dans le quotidien ?
Ah zut, j'ai déjà répondu "Ma femme" plus haut. Bon, je le répète ici : "Ma femme"

Mes noms favoris ?
Je me permets un mélange de prénoms et de noms ici : Ezéchiel, Joachim, Caesar.

Ce que je déteste par-dessus tout ?
Le mensonge. Sous toutes ses formes. Et Dieu sait qu'il prend maintes formes que je me surprends à découvrir chaque jour.

Personnages historiques que je méprise le plus ?
J'hésite entre Thomas Edison ou Amerigo Vespucci. Mais du coup, j'hésite plus généralement avec le terme "mépriser" car je le pense trop fort quant à l'émotion que me procurent ces personnages qui, au fond n'étaient pas forcément des mauvais bougres.

L’innovation technologique qui me fascine ?
L'ADN si on parle d'innovation technologique non issue d'un cerveau humain.


Le don de la nature que je voudrais avoir ?
L'empathie synchrone à vitesse unique

Comment j'aimerais mourir ?
En étant sûr que l'instant d'après je serai fier de ma vie.

Mon état d'esprit actuel ?
Bizarrement confiant en l'avenir.

Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence ?
La maladresse physique.

Ma devise ?
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.