Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/ilemauricetouris/public_html/index.php:1) in /home/ilemauricetouris/public_html/catalog/controller/startup/session.php on line 25Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/ilemauricetouris/public_html/index.php:1) in /home/ilemauricetouris/public_html/catalog/controller/startup/startup.php on line 99Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/ilemauricetouris/public_html/index.php:1) in /home/ilemauricetouris/public_html/catalog/controller/startup/startup.php on line 157 COCOPASVIDE / Ce que font les pays européens touristico-dépendants pour rebondir

COCOPASVIDE / Ce que font les pays européens touristico-dépendants pour rebondir

Les pays européens qui sont touristico-dépendants adoptent différents dispositifs pour sortir de la crise du Covid-19. Un petit tour d’Europe qui pourrait, éventuellement, nous inspirer.

Portugal
Les touristes doivent présenter un test PCR négatif réalisé durant les soixante­douze heures avant l’embarquement, à l’exception des enfants de moins de 2 ans. Jusqu’au 16 mai, ceux venant de France doivent aussi respecter une période d’isolement de quatorze jours à l’arrivée, dans un établissement désigné par les autorités ou à domicile. L’archipel
de Madère a instauré un « corridor vert » : les visiteurs présentant un certificat de vaccination ou une attestation de guérison du Covid­19 établis durant les quatre­vingt­dix
jours précédant le voyage (à soumettre sur le site Madeirasafe.com) peuvent s’y rendre sans restriction.

Espagne
L’Espagne permet aux touristes de se rendre dans le pays à la seule condition de présenter un test PCR négatif de moins de soixante­douze heures. Lorsque la mise en place du certificat vert européen sera effective, normalement en juin, ses détenteurs n’auront plus besoin de test PCR. Les restrictions de déplacement entre les régions seront levées le 9 mai.

Italie
À compter du 16 mai, les visiteurs devront se présenter munis d’un certificat attestant qu’ils sont guéris du Covid­19, ou vaccinés. À défaut, la présentation d’un test antigénique négatif suffira. Ce « green pass » vaudra pour tous les touristes ressortissants de l’Union européenne, et il est à l’étude d’étendre cette formalité aux États­Unis et à Israël, deux pays où la campagne vaccinale est très avancée.

Grèce
Cet été, les voyageurs devront disposer d’un certificat de vaccination (en anglais) ou d’un test PCR négatif, effectué au plus tard soixante­douze heures avant le départ (en anglais).Il faudra aussi remplir un document au plus tard la veille de l’arrivée en Grèce (https ://travel. gov. gr), qui permet d’obtenir un QR code à présenter au personnel des compagnies aériennes à l’embarquement et aux autorités grecques. À l’arrivée, des tests aléatoires antigéniques sont effectués. En cas de résultat positif, touristes et accompagnateurs devront s’isoler pendant quatorze jours dans des hôtels spéciaux. Les frais seront pris en charge.

Croatie
Depuis le 1er avril, un simple test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures suffit pour entrer en Croatie. Les enfants de moins de 7 ans sont dispensés. Il est aussi possible d’entrer sans test à condition d’en réaliser un sur place dès son arrivée et d’attendre les résultats en quarantaine. Un certificat attestant une vaccination complète ou une guérison au Covid­19 permet de se dispenser de toute obligation.
Source : Le Monde